N'ayez pas peur !

 

« Ce jour-là, le soir venu, ils emmènent Jésus dans la barque où il se trouvait.ego eimi Survient un grand tourbillon de vent. Les vagues se jetaient sur la barque, au point que déjà la barque se remplissait. Et lui, à l’arrière, sur le coussin, dormait. Ils le réveillent et lui disent : « Maître, cela ne te fait rien que nous périssions ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence ! Tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi avez-vous si peur ? Vous n’avez pas encore de foi ? » Ils furent saisis d’une grande crainte, et ils se disaient entre eux : « Qui donc est-il, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Alors qu’une nouvelle année commence et que le ciel chargé peine à s’éclaircir, que le découragement se profile ou que les difficultés s’imposent, nous avons besoin plus que jamais de tourner nos regards vers le Seigneur qui ne cesse d’être là, à nos côtés. Paradoxalement, notre fidélité à son égard a pu subir, elle aussi, quelque refroidissement et ce n’est peut-être pas vers lui que nous nous tournons, ni en lui que nous mettons nos espérances… Une des prières de la liturgie, après l’Epiphanie, demandait ceci : « Ton peuple, Seigneur, a besoin de multiples secours pour sa traversée d’ici-bas ; que ta bonté les lui donne aujourd’hui et demain : trouvant alors la force nécessaire dans les biens qui passent, il recherchera les biens eternels avec plus de confiance. » Les biens éternels… Que les vœux que nous formons les uns pour les autres en ces jours aient cette ambition et ne se réduisent pas aux minables précautions qui tentent de sauvegarder « les biens qui passent », au détriment des autres, les seuls qui en vaillent la peine !

 

1971-2021 : un jubilé

fratte2Derrière les murs de la résidence Notre-Dame des Anges, soigneusement protégées parmi les autres pensionnaires, vivent quatre Sœurs de Notre-Dame de Sion : Sœur Agnès, Sœur Jacqueline, Sœur Madeleine et Sœur Roberte. Ce mercredi 20 janvier 2021, cette dernière célèbre modestement ses noces d’or : voilà cinquante ans exactement qu’elle prononçait ses vœux perpétuels dans la basilique  Sant’Andrea delle Fratte, à Rome. A l’époque, travaillant dans la Ville éternelle auprès de la Supérieure générale de la Congrégation, sœur Roberte eut le privilège de se voir proposer de s’engager le jour anniversaire de l’apparition de Notre-Dame au fondateur de la congrégation, le juif Alphonse Ratisbonne, qui détermina sa conversion au catholicisme. Sœur Roberte le fit précisément sur les lieux de l’évènement, à quelques pas du fameux escalier de la Trinité des Monts. Le souvenir en reste très vif dans sa mémoire mais surtout l’engagement a été tenu dans la fidélité et la joie d’un don total au Seigneur : de cela nous rendons grâce avec elle et nous souhaitons une bonne fête à toutes les sœurs !

 

Couvre-feu

A partir du mardi 12 janvier, un couvre-feu sera imposé dans notre département à partir de 18 heures. En conséquence, tant que durera cette contrainte, la messe anticipée du dimanche ne pourra pas être célébrée chaque samedi au Thoronet ; en revanche, une messe y sera proposée chaque dimanche à 9 heures.

 

Reprise des catéchismes ... sous conditions

KTAprès des mois d’interruption pendant lesquels les catéchistes ont gardé le contact avec les enfants tant bien que mal, la Conférence des évêques de France nous fait savoir cette semaine que les rencontres sont de nouveau autorisées, moyennant les précautions sanitaires qui s’imposent : Des salles suffisamment vastes, chaque jeune a une place assise, occupation d'un siège sur deux, aération, désinfection, port du masque dès six ans, y compris pour tous les animateurs, pas de regroupement. Les groupes reprendront à Lorgues le mercredi 13 ou le mercredi 20 janvier, selon les niveaux (chaque catéchiste en aura informé les enfants). Au Thoronet où le catéchisme a lieu le vendredi après l'école, on veillera à l'arrêter à 17h45 pour respecter les nouvelles contraintes du couvre-feu.

 

Feuille de chants pour le dimanche 24 janvier

Pour les messes de ce dimanche 24 janvier, bien noter qu'il y aura deux messes à Lorgues : à 9h et à 10h30, merci d'imprimer vous-même votre propre feuille de chant. Vous pouvez aussi simplement la regarder en cliquant sur le lien suivant :

 

Dimanche 24 janvier

 

Carnet rose

Il n'est pas commun d'annoncer les naissances sur le site de la paroisse. Je ne briedarésiste pas au plaisir de faire savoir néanmoins à ceux qui les ont connus, la naissance de Brieda au foyer de Bardhok et Donika Marku. Famille albanaise arrivée il y a quelques mois au CADA (Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile) de Lorgues, situé dans l'ancien couvent des Tufs, ils avaient été relogés dans un appartement de la rue de la Bourgade avec leurs trois garçons Eminguel, Doadao et Emiliano, âgés de 16 à 8 ans. Mais voilà, le couperet de l'administration est tombé : ayant été déboutés, malgré une situation particulièrement dangereuse en cas de retour au pays, il leur a fallu partir le 30 décembre dernier, à la veille d'une naissance... Heureusement accueillis dans un centre à Giens, où amis et paroisse se sont mis en quatre pour les entourer, ils ont eu la joie de voir naître leur première fille Brieda, le jeudi 7 janvier à Toulon. Nous qui les avons sûrement croisés à l'église où ils étaient fidèles, leur adressons nos plus chaleureuses félicitations !

 

Dans nos prières

Avis de deces r

 

 

Nous portons dans nos prières

Monsieur Jean-Claude Henry,

décédé le 14 janvier 2021,

dont les funérailles seront célébrées

jeudi 21 janvier à 10h30,

 en la collégiale de Lorgues.

 

 

Un beau cadeau de Noël

Le jeudi 10 décembre, sont arrivés les derniers bancs de la collégiale. Ils manquaient à la série de ceux qui occupaient déjà les deux-tiers de la nef centrale, partageantbancs l’espace avec des chaises paillées plus sombres. Désormais, c'est tout l'ensemble qui présente le même aspect et la même couleur et met en valeur le mobilier historique d'une autre teinte. L'effet est harmonieux. Il le sera davantage quand la quantité de chaises qui encombrent en ce moment les bas-côtés auront été triées et réparties, pour certaines d'entre elles, entre les chapelles de la ville. En attendant tous les sièges seront les bienvenus pour les fêtes de Noël où chacun pourra s'installer à bonne distance sur l'une des 500 places désormais offertes par la collégiale. Un grand merci à la municipalité qui a financé cet achat dans le cadre de la rénovation du bâtiment dont elle est propriétaire.

 

Conditions sanitaires pour assister à la messe

A partir du jeudi 3 décembre 2020, les seules exigences sanitaires imposées par lemasque gouvernement sont celles-ci : laisser deux sièges (ou deux espaces) vides entre chaque personne et n'occuper qu'un rang sur deux. Cette règle ne vaut pas pour ceux qui constituent la même entité famille : en clair, un couple et ses enfants peuvent très bien s'asseoir côte à côte. Cela signifie qu'il n'est pas possible de matérialiser sur place les espaces disponibles ou non, c'est à chacun d'exercer sa responsabilité et de veiller à observer scrupuleusement ce qui nous est demandé. La collégiale offrant près de 400 places assises, peut accueillir largement. Soulignons que la municipalité doit compléter cette semaine la livraison des bancs qui doivent occuper toute la nef centrale, multipliant encore la capacité d'accueil de l'édifice, qu'elle en soit vivement remerciée !

 

Appel à votre générosité

Le Denier de l’Eglise, pour le fonctionnement du diocèse

Ce don volontaire que fait – normalement – tout baptisé chaque année sert au fonctionnement du diocèse qui doit gérer sur tout le département un certain nombre d’édifices (églises n’appartenant pas aux communes, presbytères, salles de catéchisme, séminaire, etc), rémunérer plusieurs centaines de permanents laïcs, diacres en vue du sacerdoce et prêtres, assurer la formation des futurs pasteurs de nos communautés paroissiales. Du montant récolté se déduit le « salaire » octroyé mensuellement à vos prêtres, à savoir 450 euros…

Chacun de vous a à cœur de venir en aide à des œuvres diverses ; l’Eglise et le maintien de son service dépend uniquement de ce que vous accepterez de faire pour elle : nulle aide de l’Etat ni du Vatican ne lui parvient, il convient que chacun s’interroge sur sa responsabilité à cet égard.

L’évêque tient à vous remercier, vous qui déjà par un don ponctuel ou un prélèvement régulier assumez cette obligation morale :

« Chers paroissiens,

En ces temps difficiles, je voudrais vous remercier tout particulièrement pour votre soutien spirituel et financier pour vos prêtres et votre Eglise.

Le Denier est une ressource essentielle qui permet à notre diocèse d'assurer la rémunération des prêtres et des salariés chaque mois. Au 30 septembre, la collecte du Denier de l’Eglise est en baisse de 21% dans votre paroisse par rapport à l'année

dernière. Nous sommes invités à tous nous mobiliser. Nous sommes tous concernés, certains peut être plus modestement s'ils sont dans la difficulté, d'autres plus généreusement s'ils le peuvent. Vous recevrez en sortant de l’église les enveloppes du Denier de l’Eglise. Merci beaucoup à tous ceux qui ont déjà donné cette année. Un grand merci à tous pour votre soutien et votre générosité ! »

Aider aussi la paroisse de Lorgues

La pandémie en cours cette année a frappé durement une quantité de professionnels, commerçants, entrepreneurs, particuliers. La paroisse n’échappe pas à ces difficultés : la plupart des baptêmes et mariages prévus en 2020 ont été annulés, nous n’avons pas pu célébrer les fêtes de Pâques, ni même la Saint-Ferréol comme nous l’aurions voulu et beaucoup, par crainte de la contagion, n’ont pas encore repris le chemin de l’église. Ainsi la paroisse accuse un déficit de près de 14 000 euros par rapport à l’année précédente, pour des charges quasi identiques. Beaucoup d’entre vous ont déjà fait un don substantiel au sortir du confinement pour nous venir en aide mais cela ne permet pas d’équilibrer le budget. En conséquence nous sollicitons chacun d’entre vous pour évaluer l’offrande faite à chaque messe dominicale lors de la quête faite désormais à la sortie de l’église. Un don plus important peut aussi être fait manuellement à l’ordre de la « paroisse de Lorgues », qui donne droit à un reçu fiscal pour déduction des impôts : il faut pour cela laisser ses coordonnées postales et spécifier par écrit votre désir de recevoir ce reçu.

Je tiens à remercier vivement tous ceux qui nous ont déjà apporté leur aide et tous ceux qui les rejoindront.

 

Rentrée des catéchismes

ktAvec joie, nous accueillons de nouveau les enfants qui, comme chaque année, entreprennent ou poursuivent leur découverte de Jésus et de son message et se préparent à recevoir les sacrements qui achèveront leur initiation chrétienne. Le catéchisme a repris le mercredi 7 octobre à Lorgues et le vendredi 9 octobre au Thoronet. Il concerne tous les enfants à partir du CE2, cependant des enfants qui n’auraient pas suivi les premières années seront toujours reçus avec joie dans le groupe qui leur correspond. Les rencontres ont lieu le mercredi matin au presbytère de Lorgues : CE2, CM1 et CM2 de 9h à 10h30, 6ème et 5ème de midi à 13h30 (prévoir son pique-nique). Au Thoronet, c’est après la classe, le vendredi que tous les groupes se retrouveront à l’église à partir de 17h et jusqu'à 18h15. Naturellement, les consignes sanitaires requises dans les écoles seront naturellement appliquée au catéchisme. Renseignements et inscriptions à la cure : 04 94 73 70 53. Les mamans qui pourraient accompagner les catéchistes et offrir une présence auprès des enfants seront les bienvenues !

 

Urgence

Benoit XVIbis

« Comme [saint Augustin] nous pouvons affirmer : « Silere non possum ! Je ne peux pas me taire ! » Il est urgent, nécessaire, que tous évêques, prêtres et laïcs, retrouvent un regard de foi sur l’Eglise. »

 

Benoît XVI

(dans un livre issu d’entretiens avec le cardinal Sarah, paru le 15 janvier 2020 : Des profondeurs de nos cœurs)

 

Se mettre à l’école des saints

saint

Il est bien de fêter les saints et de prier pour que leur exemple nous stimule mais si nous ne les connaissons pas, cela reste bien factice. Le site de la paroisse vous permet de vous y aider. Sur la gauche de la page d’accueil une ligne « recevoir les saints du jour » vous invite à inscrire votre adresse mail puis à cliquer sur « s’inscrire » et vous recevrez chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même, elles vous feront découvrir des visages insoupçonnés de la sainteté, elles vous conduiront peut-être à vouloir en approfondir quelques uns. N’hésitez pas, vous ne risquez rien sinon de finir par leur ressembler. Une touche « se désinscrire » permet tout aussi facilement de faire un autre choix…

 

Mercredi  20 Janvier

Pour recevoir chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même il suffit de s'inscrire avec son adresse de messagerie.

Désinscription à tout moment

Offices dominicaux
Samedi à 18h (messe anticipée) au Thoronet
Dimanche  à  9h  et à 10h30 à la collégiale de Lorgues
 

CATECHISME1 R

Secours catholique r

Le Denier de l’Église

il faut y penser !