Sacrement de Pénitence ("confession")

confession r2Qu’est-ce que la confession ?

L’accueil personnel de la miséricorde de Dieu et de son pardon. Elle exige une démarche individuelle et responsable auprès d’un prêtre qui n’est là, comme pour tous les autres sacrements, que pour prêter sa voix à Dieu qui vous dit « Je te pardonne tous tes péchés ».

Quand ?

Autant que possible, un prêtre se tient disponible chaque samedi de 9h30 à 10h pour confesser, ainsi que chaque matin à l'occasion de la messe.
On peut aussi, à tout moment, sonner au presbytère pour recevoir le sacrement de Pénitence.

A l'approche des fêtes, des temps spécifiques sont proposés.

Qu’est-ce que le péché ?

Non pas une simple faute ou une faiblesse, mais un acte conscient et volontaire qui va à l’encontre de la volonté de Dieu sur nous et blesse ainsi la relation qui a été établie au jour du baptême.

Péché véniel ou péché mortel ?

Lorsque cette relation a été mortellement blessée au point de « tuer » en nous la grâce, on parle de « péché mortel » : il s’applique à des péchés graves qui nécessitent la confession pour retrouver l’amitié avec Dieu (cf examen de conscience : les péchés marqués d'une astérisque peuvent constituer une matière grave qui, en fonction de la personne et de sa volonté, peuvent caractériser un "péché mortel") ; sinon on parle de péchés véniels pour lesquels une juste contrition peut suffire. Mais dans les deux cas, le pardon sacramentel est un don qui renforce la volonté du pénitent en vue du bien.

Petit examen de conscience

(Cliquer ci-dessus pour ouvrir)